Thérapie manuelle informationnelle Méthode M-R. Poyet

Avec Fabrice

La thérapie manuelle informationnelle « Méthode Poyet » est une méthode manuelle cybernétique et informationnelle sensorielle, résultat des recherches et du travail de M. Maurice-Raymond Poyet. CetteLa méthode repose sur les lois de l’ostéopathie générale, en particulier sur les relations cranio-sacrées et la pratique se base essentiellement sur l’écoute du Mouvement Respiratoire Primaire. L’inventeur, par son travail, a considérablement enrichi les découvertes de William Garner Sutherland en étendant le concept de MRP à l’intégralité du squelette et de l’organisme. La méthode M-R. Poyet repose sur un certain nombre de principes qui font toute l’originalité de la pratique. D’une part, une importance primordiale donnée au sacrum (os situé entre les deux os composant le bassin et soutenant les os de la colonne vertébrale) qui constituera un véritable « tableau de bord » sur lequel le praticien pourra lire et corriger les anomalies. Ensuite, l’existence de points fusibles qui vont sanctionner le thérapeute si celui-ci exécute des corrections inadéquates. On peut noter également l’existence de « chaines » qui rassemblent certaines structures osseuses, certains organes ou viscères liés les uns aux autres, dont tout ou partie peut être corrigé sur le sacrum. Enfin, le mode de correction, tout à fait spectaculaire. En se basant sur des notions proches de l’approche tissulaire concernant la conscience du corps, la correction effectuée par le praticien consiste en une invite digitale douce (aussi léger qu’un papillon posé sur une fleur). Le corps qui reçoit l’information va alors suivre la correction dans le sens et l’amplitude indiquée par le thérapeute.
Il s’agit d’une méthode surprenante. La technique de correction des anomalies relevées dans les micro-mouvements des différentes structures du corps (os, tissus) repose sur l’information initiée par le praticien. Ce dernier devra donc, lors de sa formation, développer une intention juste, permettant de corriger de manière adéquate les lésions ressenties sous ses mains. Cette méthode est donc ce qu’il y a de plus doux puisqu’aucune manipulation n’est effectuée, idéale pour le traitement des nourrissons et des gens fragiles.