L’infirme moteur cérébral marchant

Sous la direction de J.COTTALORDA | S.BOURELLE | F.CHOTEL | B.DOHIN

Dix-huit ans se sont écoulés depuis le séminaire de Toulouse qui concernait la pathologie de l’enfant infirme moteur d’origine cérébrale. Tous ceux qui ont assisté ou participé à ce séminaire peuvent mesurer les progrès accomplis depuis cette époque. Le sujet qui a été retenu est plus limité que celui de 1987, mais les progrès dans la prise en charge de ces enfants sont tellement importants qu’il me paraît tout à fait justifié de se limiter au thème de l’enfant infirme moteur cérébral marchant. C’est une pathologie qui, malheureusement, reste toujours d’actualité, les données épidémiologiques montrent une prévalence qui reste sensiblement constante, et il y a peu de chance que l’on assiste sans les années à venir à une décroissance du nombre d’enfants infirmes moteur cérébral. Le sujet est vaste et demande une approche rigoureuse s’appuyant sur une compréhension des phénomènes pathologiques. De plus les problèmes orthopédiques ne sont pas isolés et la prise en charge ne peut se concevoir autrement que dans le cadre d’une approche multidisciplinaire. Les problèmes autres qu’orthopédiques sont rapidement abordés, ils sont importants parfois prédominants mais il s’agit d’orthopédie pédiatrique et il est souhaitable que la lecture ne retienne que des idées simples s’appuyant sur une compréhension raisonnée des problèmes pathologiques engendrant les troubles de la marche des enfants.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.