Glossaire sur l’analyse de la marche

Antéversion du bassin: bascule des épines iliaques antérosupérieures en avant (s’oppose à rétroversion).

Base de support: surface sur laquelle la projection orthogonale du centre de masse du corps doit se trouver pour garantir l’équilibre.

Centre de masse: point d’un corps par lequel passe la résultante des masses élémentaires le constituant, pour toutes les orientations de ce corps, dans un champ de gravitation uniforme.

Cinématique: discipline qui étudie le mouvement des corps, en faisant abstraction des causes du mouvement.

Cinétique: terme générique donné à l’analyse des forces à l’origine du mouvement (intrinsèque ou extrinsèque).

Enjambée: distance entre deux évènements successifs (contact initial) du même pied.

Faisceau pyramidal: ensemble des axones moteurs cortico-spinaux qui transmettent directement et rapidement les commandes des mouvements des muscles du corps depuis le cortex cérébral jusqu’aux motoneurones de la corne antérieure de la moelle épinière.

Flexion dorsale: flexion de la cheville.

Flexion plantaire: extension de la cheville.

Genou raide: insuffisance de flexion du genou en phase oscillante gênant le passage du pas et aboutissant à des stratégies de compensation coûteuses sur le plan énergétique. Ce trouble est lié à une activité anormale du muscle rectus femoris lors de la phase oscillante.

Infirme moteur cérébral (IMC): trouble du mouvement et de la posture dû à une lésion non évolutive du cerveau immature.

Injection intrathécale de Baclofen: consiste à injecter directement de Baclofen (anti-spastique de référence, analogue du GABA) dans les espaces sous-arachnoïdiens par l’intermédiaire d’un cathéter spinal de façon à obtenir une distribution médullaire sélective.

Interpolation: opération mathématique par laquelle on calcule la position d’un point dans une courbe pour laquelle on ne dispose pas d’équation. La courbe n’étant définie que par un ensemble de points, on est donc contraint de déterminer localement son équation.

Lordose: courbure dans le plan sagittal à concavité postérieure. Elle est physiologique au niveau cervical et lombaire.

Marche normale: marche observée chez des sujets sains, supposée normale.

Marqueurs passifs: marqueurs utilisés lors de l’analyse du mouvement qui réfléchissent des sources lumineuses infrarouges ou visibles.

Momentde force : quantité caractérisant la tendance d’une force à faire tourner le corps autour duquel elle est appliquée. L’unité SI est le Newton mètre (N.m).

Normalisation du cycle de marche: méthode utilisée pour une représentation uniforme du cycle de marche (et des évènements qui le composent) afin de comparer des données entre plusieurs sujets.

Orthèse: appareillage qui remplace une fonction absente ou déficitaire.

Pas: compris entre un point de contact avec le sol d’un pied et le point de contact de l’autre pied (controlatéral).

Plate-forme de force: outil permettant la mesure en certains points des forces et de leurs moments appliqués par le corps (et le pied) sur le sol.

Podoscope: sorte de marchepied servant au dépistage des troubles de la statique plantaire (pied creux, pied plat). Il est constitué d’un verre transparent situé au dessus d’un miroir qui permet d’observer la plante des pieds.

Pression: quotient de la force normale agissant sur un élément de surface par l’aire de cet élément.

Prothèse: appareillage qui remplace un élément manquant.

Puissance: travail effectué par unité de temps (en watts W).

Rhizotomie : section d’une racine nerveuse médullaire par une méthode chirurgicale.

Rotation: mouvement d’un membre vers l’intérieur (médialement) ou l’extérieur (latéralement), autour de son axe longitudinal.

Spasticité: augmentation du réflexe d’étirement (dépendant de la vitesse) associée à une exagération des réflexes ostéotendineux.

Stabilité: dans ce travail, on entend par stabilité la conservation de l’équilibre au cours du mouvement.

Toxine botulique: protéine purifiée naturelle extraite de bactéries. Elle bloque le signal nerveux envoyé à un muscle, affaiblissant ainsi le muscle hyperactif ou empêchant sa contraction.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.